Philippe H.
Responsable Performance Processus Finance - Safran Helicopter Engines
Secteur d'activité Finance et gestion

Profil de Philippe

Expériences

D'une formation en économie générale à l'analyse financière
Après avoir accompli quelques expériences diverses pendant 2 ans (en France et en Grande Bretagne) j'ai réalisé un cycle complet d'études d'économie générale et économétrie à l'Université de Kiel en Allemagne, tout en finançant mes études par des missions de traduction, d'assistanat à l'Université et autres "petits boulots" divers.
Après l'obtention de mon "Diplom", la Commerzbank, troisième banque allemande, m'a proposé un "trainee Programm" de 2 ans pendant lesquels je me suis spécialisé dans le crédit et les relations aux grandes entreprises à Paris, Londres, Düsseldorf et Francfort. Après environ 7 autres années dans cette banque, en Allemagne et à Paris, j'entre chez Turbomeca (maintenant Safran Helicopter Engines) près de Pau pour prendre en charge la trésorerie et le financement des filiales. Ensuite, pendant 8 ans, j'ai assuré le suivi de la rentabilité des programmes des moteurs d'hélicoptères. J'ai aussi participé à des projets passionnants, comme la création de nouveaux sites de production en France et à l'étranger.
En parallèle, j'ai toujours été impliqué dans des démarches RH transverses (Leadership, conseiller carrière, accompagnement de managers,...), ce qui est devenu plus qu'un complément à ma mission principale, la finance.
Depuis 2 ans je suis responsable de la performance du processus finance.

Poste actuel

J'accompagne la performance du processus finance
Le groupe Safran a mis en place un pilotage par les processus. Cette démarche nécessite de définir les objectifs, les indicateurs, les interfaces entre les différents processus. Le pilotage du plan de progrès, les risques, les procédures, les moyens associés au processus doivent être sous contrôle. Toutes ces missions nécessitent une implication transverse avec l'ensemble des processus. Ce n'est pas toujours facile.
Dans le cadre du plan stratégique, je suis en charge du volet financier: Je pense pouvoir dire que je contribue à faire prendre les bonnes décisions pour l'avenir de Safran Helicopter Engines. En fonction de l'actualité de notre entreprise, il m'arrive d'accompagner des projets en analysant leur rentabilité et en quantifiant les risques.
En participant aux démarches RH, (leadership, mentoring, conseiller carrière) je m'efforce de faire évoluer nos modes de management et nos comportements en mettant à profit mon expérience acquise. Je participe à la conception de modules de formation finance et anime moi-même certaines sessions dans le cadre de notre Université Safran.
En résumé: faire fonctionner correctement la finance mais aussi faire progresser nos comportements et compétences.

Motivations

Faire progresser les comportements et les compétences humaines
Je suis intimement convaincu que chacun travaille au mieux de ses compétences. Ce sont les interfaces entre les personnes, entre les services, entre les processus qu'il convient de faire progresser. Il est nécessaire de disposer d'une vision claire des attentes et livrables opérationnels mais cela ne suffit pas. La dimension interpersonnelle, via le travail collaboratif est tout aussi important (pour mieux travailler ensemble).

Safran déploie de nombreuses démarches transverses, à la fois dans des domaines opérationnels, mais aussi concernant le management et le leadership.
Contribuer à faire progresser ces démarches, faire profiter des collègues plus jeunes de mon expérience passée, par le biais de groupes d'échanges entre managers, de formation, ... est une véritable motivation.
C'est la variété de mes missions - que j'ai contribué à mettre en place - qui fait la richesse de mon quotidien.

Conseils

Ne pas faire de plans de carrière trop "fermés"
Avoir une vision raisonnable de ses propres compétences, de ses attentes et ambitions, c'est important. Se projeter à moyen terme est nécessaire. Mais cette projection doit laisser suffisamment de place à l'inattendu, aux opportunités, quitte à s'écarter de la trajectoire ambitionnée. Viser un poste spécifique par exemple et écarter des propositions "en rupture", c'est s'exposer à des désillusions, si le poste en question n'est plus accessible.

Pour moi Il vaut mieux faire confiance à son employabilité pour saisir des opportunités plutôt que construire un plan trop "fermé". Chacun est - plus que partiellement - responsable de son parcours professionnel.

Réussites

Avoir managé une équipe dans un environnement international
En tant que chef du service crédit dans une banque allemande à Paris, je devais encadrer et animer une équipe d'une quinzaine de collaborateurs, pour moitié Français et pour moitié Allemands. Les dossiers de crédit et les montages proposés étaient rédigés indifféremment dans les deux langues. La vie même de l'équipe au quotidien se déroulait dans les deux langues. C'était tous les jours une nouvelle expérience. Je conseillerais à chacun de saisir l'opportunité, si elle se présente, de faire une mission à l'étranger. C'est très généralement un atout professionnel, mais c'est avant tout un enrichissement personnel.
Je garde de cet expérience un souvenir très fort.

Safran

Safran est un groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de la propulsion et des équipements aéronautiques, de l'espace et de la défense.
Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie plus de 58 000 personnes pour un chiffre d'affaires de 16,5 milliards d'euros en 2017.
En février 2018, Safran a pris le contrôle de Zodiac Aerospace, élargissant ainsi son périmètre d'activités dans le domaine des équipements et systèmes aéronautiques. Zodiac Aerospace emploie environ 32 500 collaborateurs et a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 5,1 milliards d'euros au 31 août 2017.
Composé de nombreuses sociétés, Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2017 des dépenses de 1,4 milliard d'euros. Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.


Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2017 des dépenses de 1,4 milliard d'euros.

Visiter le site