5
“ Sur la GPEC, comment prévoyez-vous la transition entre les métiers d'aujourd'hui et les métiers de demain? ”

Céline F. a posé une question
dans le live chat Venez échanger sur les métiers de la Data chez Safran
à Safran (Equipe RH)

06/12/2018
30
7 Live chat
J'ai lu dans une conversation que vous précisez qu'il y a des besoins en Big data au delà des ressources disponibles et que dans les 10 ans qui viennent on va rester dans une pénurie de talents. Comment préparez-vous en interne l'identification de potentiels et la transition vers ces autres métiers ?
06/12/2018
Responsable Prospective Métier Et GPEC, Safran

Le processus GPEC est déployé dans l'ensemble des societes afin de piloter l'évolution de nos métiers, en anticipant les transformations . Il y a pour cela plusieurs leviers, le développement des talents en interne, la transmission du savoir entre les métiers, l'intégration de nouveaux métier, en fonction des besoins opérationnels et des souhaits d'évolution de nos salaries.

06/12/2018
Céline F.

Merci mais la réponse est un peu vague. Pouvez-vous citer quelques actions concrètes ?

06/12/2018
Responsable Prospective Métier Et GPEC, Safran

Chaque métier méne des analyses de besoin de transformation. Par exemple concernant la data nous avons actuellement des chantiers pour developer des nouveaux service dans nos métiers du support client, services nécessitant des competences data et donc identifier les axes de transformation des métiers existants ou comment intégrer des data analystes, data scientist dans ces projets.

06/12/2018
David D.

Bonjour, c'est effectivement un sujet intéressant, je me permet d'intégrer la conversation. considérons nous qu'il s'agit d'un sujet qui affectera toutes les ressources dans le futur et qu'il faut accompagner cette transition auprès de l'ensemble du personnel, et/ ou imaginons nous créer de nouveaux métiers spécifiquement dédiés qui prendront en main un certains nombres d'activités liées à l'informatique ? Faut-il comprendre qu'il s'agit là d'un vivier de postes à venir avec une forte dominante informatique ou pas seulement ?

06/12/2018
Responsable Prospective Métier Et GPEC, Safran

La transformation digitale va toucher tous nos métiers, donc il y a à la fois un axe de développement de nouvelles compétences "data" au sein de nos métiers historiques et également ouvrir de nouveaux postes sur des spécialités de type data science, UX design, data architect, etc...

06/12/2018
Céline F.

C'est dommage car la réponse est dans le sens, j'intègre le big data dans un service existant (ici le support client) alors que le sens de ma question est plutôt comment les personnes actuellement dans leur service (ici le service client) vont devenir plus pertinentes dans leur travail qui évolue déjà avec l'instantanéité et la digitalisation ?

06/12/2018
Responsable Prospective Métier Et GPEC, Safran

Il y a les 2 axes à travailler. Pour développer la data il faut faire travailler ensemble des spécialistes de la data, des personnels des services informatiques et des personnels des métiers sachant spécifier leurs besoins et utiliser la data au quotidien. Il y a donc plusieurs leviers, de la sensibilisation des acteurs des métiers au développement de compétences analyse / traitement de donnée au sein des métiers. L'utilisation d'outil de type Power BI permet assez facilement de développer par exemple des premières fonctionnalités.

Safran

Safran est un groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de la propulsion et des équipements aéronautiques, de l'espace et de la défense. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie plus de 92 000 personnes et occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Le Groupe mène une stratégie continue de différenciation par l'innovation et s'engage de façon permanente dans des programmes de recherche et développement.
Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.
Safran est classé dans le Top 100 Global Innovators de Thomson Reuters ainsi que dans le palmarès « Happy at work » des sociétés où il fait bon vivre. Le Groupe est en 4ème position du classement Universum des entreprises préférées des jeunes ingénieurs en France.

Visiter le site